Ce qu’il s’est passé…

13 - 18 mars 2009 - salle Lesdiguières du site de la Bastillle

  • Avec : Quentin Armand, Natacha Cabret, Jérôme Cavalière/Philippe Mangano, Dick head Man Record (aka Fabrice Croux), Delphine Gigoux-Martin, Maéva Jouve et Jean-Christophe Riffaud, Charline Mauvais, Charline Monod-Juhel, Johan Parent, Nicols Pianfetti, Delphine Reist, Roman Scrittori, Emilie Szyja.

Exposition collective réalisée dans le cadre d’un atelier de commissariat d’exposition mené par le cab pour le compte de Grenoble Universités.

Le passé vit dans le présent par les souvenirs et le travail de mémoire, les faits réels deviennent alors des histoires et nous exposent une perception subjective de la réalité. Ce temps plus ou moins lointain du nôtre est un sujet souvent repris par les artistes d’aujourd’hui. Temps révolu qui nous guète, ne cesse de ressurgir sous différentes formes. Interprétations de notre mémoire, réalité vécue ou fantasmée ?À l’heure où l’avenir nous semble plus incertain et où le passé se présente comme un temps qu’il faut se ré-approprier, l’artiste ne se présente plus comme un « voyant » à la manière d’un Rimbaud mais comme « re-voyant », comme si de nos jours, la nécessité d’apprendre du passé se faisait encore plus ressentir. Comment les artistes, par leurs interprétations tentent-ils de nous offrir leurs visions de ce temps perdu, fragile et insaisissable ? Comment saisir ce temps révolu et impalpable ? Comment retranscrire ce souvenir qui n’existe que par la vision déformée du temps ? Dans l’exposition « Ce qu’il s’est passé…», cette réalité subjective tentera une première approche par différents médiums (images, textes, sculptures, vidéos,…) et propose différentes interprétations de ce côté éphémère du temps, que l’on cherche toujours à pérenniser, à capturer et à transmettre.

Crédit photo : Centre d’art bastille

Posted in: