Olivier Sévère

Ci-dessous _ 3 février - 31 mars 2013

Au commencement, il y eut les objets. Un jeu de quille en verre, des savons en marbre, des bouées en bronze… De simples objets du quotidien choisis pour leurs qualités intrinsèques et qui, par le choix d’un matériau, deviennent vains. Par cette modeste transformation, Olivier Sévère pose alors la question de ce qu’est la sculpture. Un jeu de forme et de matière ou une interrogation du sens ? Ces premières œuvres sont les deux tant l’enjeu de la matière et de la forme y questionne le sens. Elles initient un parcours que chaque nouvelle création complète en apportant un élément de réponse supplémentaire autant qu’un nouveau questionnement. Il y a eu ainsi une exploration des matériaux pauvres et une première échappatoire hors du volume. Ce qui ressort de cette nouvelle étape est que ce n’est pas uniquement le matériau qui fait œuvre, c’est aussi une question de sens. Retour aux essences nobles : marbre, verre, cristal, bronze… Retour aux recherches et aux questionnements. De l’objet, il s’intéresse à ce qui le constitue, la matière et à ce qui la compose. Cette nouvelle étape de son travail prend naissance lors de la résidence qu’il effectue à la Cristallerie Saint Louis en Lorraine. Il y réalise différentes pièces. Le cristal utilisé pour leurs créations lui permet d’expérimenter cette substance en fusion. Dès lors c’est le jeu sur la matière que permet ce travail qui le guide et lui permet de se libérer de la forme mais aussi du sens  pour aller vers l’essence, le minéral. De cette expérimentation sont issues les pièces récentes interrogeant l’origine. Ainsi en est-il de ses dernières œuvres où le processus de la nature est évoqué, où sa formation devient objet d’interrogation.
Le process de l’exposition qu’il a imaginé pour le cab se lit à l’aune de cette évolution dans le travail de l’artiste. Ci-dessous présente ainsi un ensemble de pièces récentes qui donne à voir le résultat des dernières recherches de l’artiste sur la matière et son origine, sur la matière et les formes qu’elle induit, naturellement.

” En parallèle d’un parcours d’expositions personnelles et collectives en France et à l’étranger, Olivier a notamment travaillé en partenariat avec l’Hôtel de la Monnaie à Paris et le CRAFT à Limoges pour des réalisations en bronze et en porcelaine. En 2010 et 2011, il a été invité par la fondation d’entreprise Hermès à participer à son programme de résidence d’artiste dans une manufacture de la maison Hermès. Il a ainsi passé près d’une année à travailler au sein des Cristalleries Saint-Louis ou il a réalisé un ensemble conséquent d’œuvres en cristal. Une autre résidence du Centre d’art Parc Saint Léger lui a permis plus récemment d’explorer de nouveaux savoir-faire liés à la ferronnerie. Olivier Sévère (1978) vit et travaille à Paris. Il est sorti diplômé de l’École nationale supérieure des beaux- arts de Paris en 2002.”
Crédit photo : Centre d’art bastille.

Cette exposition est réalisée grâce au soutien de la Ville de Grenoble, de la Régie du Téléphérique, de la Drac Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes, du Conseil général de l’Isère et de fonds privés grâce aux mécénats d’entreprises et de particuliers. Nous remercions Red Shoes et le MAGASIN – CNAC Le CAB est membre de DCA, association pour le développement des centres d’art.

Posted in: