Maxime Bondu

Soleil vert, lune bleue, pluie rouge - Du 25 février au 15 avril 2018

  • Artistes invités : Julien Griffit, P.A.L, Blaise Parmentier, Théo Robine-Langlois.
    Vernissage : samedi 24 février 2018 de 18h à 21h.

  • Dossier de presse
    Maxime Bondu

Pour son exposition de rentrée, le Centre d’art bastille accueille l’artiste français Maxime Bondu, dont la pratique s’axe autour de l’interprétation des données. Le nom de l’exposition fait référence au livre « The book of the damned » de l’écrivain américain Charles Hoy Fort. Paru en 1919, l’écrivain s’attachait à décrire des données météorologiques étranges, qui d’après lui, n’avaient pas trouvées leur place dans l’interprétation scientifique de l’époque. Pour son exposition Maxime Bondu questionne cette notion d’interprétation, l’idée de cosmos et de futur via un ensemble d’œuvres récentes et une nouvelle sculpture produite spécifiquement pour le lieu.
A ce projet, Maxime Bondu a convié quatre artistes : le technologiste Julien Griffit, le sculpteur Blaise Parmentier, l’écrivain Théo Robine-Langlois et le groupe P.A.L qui livreront une performance live le soir du vernissage.

Cette exposition est réalisée grâce au soutien de la Ville de Grenoble, de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, du Conseil départemental de l’Isère, de la Régie du Téléphérique et de fonds privés grâce aux mécénats d’entreprises et de particuliers. Nous remercions le FCAC (Fond Communal d’art contemporain de la ville de Genève), Julien Griffit, P.A.L, Blaise Parmentier,Théo Robine-Langlois et Maxime Bondu.

Crédit photo : Blaise Parmentier

Posted in: