Infiltrations

23 mai - 6 septembre 2015

Nous transmettons constamment, parallèlement à notre conception de la vie, celle de la mort, sans pourtant
pouvoir en faire l’expérience. De là naît et évolue notre crainte de cette mort, avec ce qu’elle implique de
doutes et d’impuissance. Ces doutes et impuissance révèlent notre fragilité, une fragilité vascillante qui à tout
moment nous amène à reconsidérer notre point de vue. Il s’agit alors d’accepter et non de lutter, car
l’appréhension de la mort est un moyen de nous amener vers une autre vision de la vie, de la redécouvrir. C’est
notre fragilité qui nous permet alors de faire l’expérience de la vie, qui nous pousse à rechercher le merveilleux
et l’inouï.

Crédit photo : Centre d’art bastille

Cette recherche peut trouver sa réponse dans l’expérience de l’art : en existant pour et par la vie et en questionnant ce qu’elle implique, il nous donne la possibilité de nous confronter à cette peur et de l’extérioriser à travers une expérience commune et individuelle à la fois ; de nous en distancier et de nous l’approprier, de lui donner forme, de la voir comme un jeu ; de la mettre en images. Les artistes, par de micro-décalages, nous font ainsi percevoir le monde et ressentir la vie autrement.

Avec : Julien Bismuth, Guillaume Constantin, Clôde Coulpier, Aï Kitahara, Alicja Kwade, David Lefebvre, Benoît Maire, Jean-Marie Perdrix, Julien Prévieux, Benoît Pype, Anri Sala, Adrianna Wallis et Raphaël Zarka.

Cette exposition est une proposition de Raphaël Corsino, Aliona Donichenko, Chloé Pommaret, Laura Villena et
Robyn Wilton, étudiants du workshop curatorial dirigé par Vincent Verlé pour le compte du CAB et de Université
Grenoble Alpes / Service Culture et Initiatives étudiantes, dans le cadre de la semaine thématique « Mortel
». Cette exposition est réalisée grâce au soutien de la Ville de Grenoble, de la Régie du Téléphérique, de la Drac
Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes, du Conseil général de l’Isère et de fonds privés grâce aux mécénats
d’entreprises et de particuliers. Nous remercions la galerie Bertrand Grimont, la galerie Chantal Crousel, la galerie
Cortex Athlético, la galerie Jousse Entreprise, la galerie Laure Roynette, la galerie Michel Rein, la galerie Désiré
Saint Phalle (Mexico), la galerie Georges Philippe et Nathalie Vallois, la galerie Zürcher, Bertrand Vignon, Julien
Vaccari et Julien Wegner.
Le CAB est membre de DCA, association pour le développement des centres d’art.

Posted in: