Hugo Scibetta

Project room _ 12 octobre 2014 - 4 janvier 2015

  • Vernissage brunch le 11 octobre à 11h
    Portes ouvertes dans le cadre des journées art contemporain : samedi 11 et dimanche 12 octobre

    Jerusalem In My Heart Concert Performance
    Jeudi 30 octobre à 20h30

Dans la droite ligne de ses recherches plastiques, l’exposition conçue par Hugo Scibetta s’empare de la notion d’image et d’exposition pour les déconstruire afin d’en appréhender le fonctionnement. Il a ainsi choisi de présenter un temps de pause dans son processus de travail, comme un entre deux entre la matière et le temps. Matière des images qui sont ici décomposées et recomposées pour n’en retenir que l’étude. Temps arrêté de la composition dans l’espace, comme un arrêt sur image justement, comme un retour en arrière vers les origines de la scénographie. L’on pourrait presque dire qu’il agit ici comme un archéologue de sa propre démarche, présentant un espace de fouille tant physique que mental où le visiteur s’égare, à la recherche des origines d’un travail concentré sur la construction d’une nouvelle matérialité à l’œuvre à l’heure de l’art post-internet.

Hugo Scibetta conjugue des va-et-vient constants entre l’écran/flux d’informations et la matière/espace de monstration. Elle se définit dans un processus évolutif d’une recherche de la formule idéale pour retranscrire ce qu’est un acteur artistique né avec Internet, et immergé au milieu d’un monde de l’image, d’artistes prolifiques et d’une histoire de l’art gigantesque. L’idée devient «interprétation», où rien n’apparaît subitement, où tout est digéré puis remodelé.

Hugo Scibetta est né en 1991 à Pont-de-Beauvoisin (France). Il vit et travaille à Grenoble (France).

Crédit photo : Centre d’art bastille

Cette exposition est réalisée grâce au soutien de la ville de Grenoble, de la DRAC Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes, du Conseil général de l’Isère, du Ministère autrichien de la culture, du Forum Culturel Autrichien/ Ministère autrichien de l’Europe de l’Intégration et des Affaires étrangères , du Service de la culture du canton du Valais, de ProHelvetia, de la Régie du Téléphérique et de fonds privés grâce aux mécénats d’entreprises et de particuliers. Nous remercions la galerie Emmanuel Layr, la galerie Thaddaeus Ropac, la galerie Martin van Zomeren, la galerie RaebervonStenglin et l’ESAD Grenoble.

À l’occasion de son exposition au cab, Hugo Scibetta propose une oeuvre éditée en tirage limitée spécialement pour le centre d’art, édition à découvrir ci-après…

“Fragments”, une édition d’Hugo Scibetta pour le centre d’art bastille

Une édition est une œuvre qui est produite en nombre limitée. Elles participent à l’accessibilité de l’art contemporain car leur prix est plus accessible que celui d’une œuvre unique, tout en restant au cœur des questions qui entourent toute création. Les éditions proposées par le centre d’art bastille vous permettent ainsi de continuer l’exposition d’une manière originale. C’est dans cet esprit qu’Hugo Scibetta a réalisé “Fragments”, édition uniquement en vente au centre d’art. Pour tout renseignement complémentaire ou si vous souhaitez l’acquérir, n’hésitez pas à nous écrire à contact@cab-grenoble.net

Hugo Scibetta
Fragments
2014, impression jet d’encre sur papier Fine Art, 30 x 40 cm, signée
5 éditions de 1
Prix : 150 euros