Arnaud Maguet

Au hasard, sur la route _ 27 avril - 22 juin 2014

Lorsqu’Arnaud Maguet a indiqué qu’il souhaitait travailler sur le thème « Au hasard, sur la route », Jack Kerouac s’est très vite imposé comme première référence. Puis cette idée de voyages et d’expériences afférente au livre nous a conduit à nous replonger dans toute la culture issue des road-movies américains, tous ces films retraçant les espaces de liberté qu’engendrent les voyages, les mythes qui les accompa- gnent, ceux-là même qui ont donné naissance à cette contre-culture américaine qui sous-tend le travail de l’artiste…

Mais à y regarder mieux, être sur la route ne s’arrête pas seulement à cette idée de voyage. Plus qu’un simple déplacement, être sur la route s’est se laisser porter par le hasard, c’est se placer sur le côté, pren- dre le temps de voir et de percevoir autrement, se décaler de nos habitudes, se laisser porter par le flux inconscient de notre environnement immédiat et ouvrir notre regard. Ainsi de Nicolas Bouvier, de ses voyages retranscrits dans de nombreux écrits qui, de la Suisse à l’extrême orient, ont changé sa manière de percevoir le monde autour de lui en l’obligeant à se laisser porter par les rencontres et les situations auxquelles il a du se confronter. Ainsi de Guy Debord et des situationnistes qui établirent une autre vision de notre environnement et de notre géographie proche, qu’elle soit physique, mentale, émotionnelle ou sensible, en nous invitant à poser un regard différencié sur notre quotidien.

L’exposition conçue avec Arnaud Maguet s’attache à ce décalage, conscient ou non, qui se nourrit et crée la richesse de ce qui nous entoure. Il ne s’agit ainsi pas d’une simple rétrospective mais d’une relecture de son œuvre à l’aune de ce regard, d’une invitation à l’errance tant physique que mentale.

Cette exposition est issue du workshop curatorial mené par le centre d’art bastille pour le compte du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur / Université de Grenoble / Bureau Culture et Initiatives Étudian- tes dans le cadre de la semaine thématique «Au poil!»

Crédit photo : Arnaud Maguet

Le CAB offre une nouvelle approche de l’art contemporain et favorise l’apparition d’œuvres dans un contexte insolite. Par ces rencontres particulières le Cab souhaite éveiller la curiosité d’un vaste public ; avec le soutien de la Ville de Grenoble, de la Régie du Téléphérique, de la Région Rhône-Alpes, de la Drac Rhône- Alpes, du Conseil général de l’Isère et de fonds privés grâce aux mécénats d’entreprises et de particuliers. Le Cab remercie la galerie Sultana, Estelle Le Normand et le personnel de la Bibliothèque Sciences, Margot Hrabak, Julien Vaccari et Bertrand Vignon.

Posted in: