Vincent Mauger _ Les terrains incertains

Vincent Mauger est né en 1976 à Rennes (France).
Il vit et travaille à Montfaucon-Montigné (France).
Il est diplômé des Écoles d’Art d’Angers et de Paris.
Sa démarche s’articule autour de la recherche de matérialisation, de concrétisation de ce que serait un espace mental. Essentiellement composée d’installations in-situ, de dessin et de sculptures, son oeuvre confronte souvent un espace réel avec une représentation de la perception mentale d’un autre espace. Ses propositions interrogent l’idée d’architecture, d’urbanisme et d’organisme en utilisant des matériaux de construction pour formuler des fragments de paysage, jouant sur le décalage des rapports d’échelle et invitant au déplacement aussi bien physique que mental.
Formé à l’École des Beaux-Arts d’Angers et de Paris au sein de l’atelier de Richard Deacon, Vincent Mauger fait une entrée remarquée sur la scène nationale lors de l’exposition «Dynasty» au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 2010. A travers de nombreuses expositions personnelles au sein de musées, centres d’art et fondations en France, ses installations in-situ mettent à l’épreuve notre perception de l’espace, notamment lors des expositions «Super Assymetry» (Maréchalerie – Centre d’art de l’ENSA-V en 2012), «Système Adéquat» (la Maison Rouge, Paris, 2013), «Monument synthétique» (caves de la Maison Ackerman, Saumur, 2016), ou avec des installations monumentales régulièrement présentées dans le cadre de la Fiac.

Cette exposition est réalisée grâce au soutien de la Ville de Grenoble, de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes,
de la Région Auvergne Rhône-Alpes, du Conseil départemental de l’Isère, de la Régie du téléphérique et
de fonds privés grâce aux mécénats d’entreprises et de particuliers. Nous remercions Vincent Mauger, la galerie Bertrand Grimont, le Centre d’art Rurart, la Confrérie du Bois et Cédric Avenier.

Crédit photo : Christophe Levet

Posted in: