Wilate’e & vanmélées

Là où ils font le vide et le silence _ 21 février - 27 mars 2016

De Guyane française, de Kanaky, d’Algérie ou de France des voix s’élèvent, celles des condamné.e.s politiques
déporté.e.s par la puissance coloniale française face à laquelle ils et elles tentaient de faire front. À Grenoble,
Wilate’e & vanmélé.e.s se sont réuni.e.s, à l’écoute de ce nœud historique, de cet entrecroisement d’insurrections
qui concerne à la fois les imaginaires kanak, algérien et français (1871-1878-1925-2018). Une histoire se
tisse et mêle des espaces géographiques et des destins multiples ; des idéologies et des contextes de luttes
qui se rencontrent, s’associent ou s’opposent ; des correspondances clandestines, acheminées ou non ; des
« travaux » forcés, des évasions et des disparitions. C’est un passé commun, un passé traduit et pluriel. C’est
écrire ou parler l’histoire de la violence.

Crédit photo : Centre d’art bastille

Posted in: