Chloé Jarry

Effet de seuil _ 2 avril - 18 juin 2017

Le travail de Chloé Jarry est principalement axé sur le quotidien, la banalité des objets qui nous entourent
et de leurs transformations. Au travers de céramiques elle joue des ces modifications pour offrir un nouveau
regard sur l’habituel, donner à voir ce que nous oublions.

Chloé Jarry sollicite des situa ons où l’espace de l’art se rencontre avec la vie.
«J’aime le trouble, lorsque ces deux espaces se superposent, se mélangent. Mes sculptures sont des doubles, comme des souvenirs proches qui découlent de l’accumula on de faits rou niers. (…)» Ampoules électriques, mul prise, chaussons, poignées de placard, chevilles d’accroche dans un mur, bouteilles en plas que oubliées sur une table de nuit…
Elle induit des transforma ons de la forme : torsion non contrôlée durant les étapes du moulage, du séchage, de la cuisson…
«Mes sculptures habitent l’espace que je leur propose. Elles ne changent en rien leurs fonc ons, elles
le marquent simplement. Ce sont des appendices d’un autre lieu parallèle. J’exploite le hors champ que suggèrent mes sculptures. Ainsi deux réalités se superposent. Les sculptures sont à leur place malgré une fracture, un écart, celui de la représenta on. Elles ne sont pas ce que leur forme et leur place nous indiquent.
Je reproduis des objets, des mo fs qui sont tellement quo diens que l’on ne les voit plus. Ainsi, j’o re un nouveau regard sur ces formes et leur fonc on.»

Crédit photo : Centre d’art bastille

Posted in: