Double Cross

25 septembre - 3 janvier 2016

Dans le langage scientifique actuel, la double croix est un processus génétique qui permet de produire
une entité hybride de deux entités hybrides déjà existantes.

Dans le cadre de PIANO, plateforme curatoriale franco-italienne créé à l’initiative de DCA, deux
structures à vocation transdisciplinaire et ouverte à la fluidité et au croisement des langages artistiques
contemporains, le Cab – Centre d’art bastille (Grenoble) et Viafarini DOCVA (Milan) s’associent pour
créer un projet d’échange.
Le directeur artistique de Viafarini, Simone Frangi, et le commissaire invité par le CAB, Vincent Verlé, ont
choisi respectivement deux artistes italiens et deux artistes français pour construire un projet double
capable de croiser les recherches artistiques respectives des commissaires et des artistes invités.

Crédit photo : Kevin Buy

Au Centre d’art bastille, le choix du commissaire s’est porté sur Jacopo Miliani et Alessandro di Pietro. Le travail de Jacopo Miliani se développe principalement à travers des installations, photographies et performances. Sa recherche questionne le rôle des systèmes de représentation propres aux processus cognitif et empirique et analyse ainsi la relation complexe entre les images et leur forme de représentation. Alessandro Di Pietro, considérant les limites de sa propre action comme la seule façon d’agir, produit en continu des variations à l’intérieur de ces limites, utilisant à chaque fois un processus différent de création. Il s’engage ainsi dans un protocole qui lui délivre des règles limitant son expression et instaurant une mécanique purement spéculative de travail. Cette répétition lui permet de mettre en place de nouveaux paysages concrets et de développer une sorte de «géographie empirique», établi par des actes tels que sa présence ou son passage en un lieu physique.

Le projet qu’ils développent pour le centre d’art bastille joue du métissage de leurs recherches et des
formes qu’ils pratiquent (sculpture, photographie, installation et vidéo) autour des notions de fiction
et de temps. Il se construira pas à pas pendant leur résidence au cab, permettant ainsi l’écriture d’un
récit commun inédit

Posted in: