✨ On continue #14✨

  • ✨ On continue #14

    – Art en confinement –

  • Suivez-nous sur Facebook

    Suivez-nous sur Instagram 

Nous souhaitons pouvoir continuer à vous offrir un peu de culture et de diversité, c’est pourquoi tout au long de ces semaines nous allons distiller via nos réseaux sociaux, notre site web et notre newsletter un contenu créé pour vous faire connaitre notre métier, vous parler de nos prochaines expositions, susciter votre curiosité, mais aussi vous présenter les personnes qui travaillent avec nous tout au long de l’année.
Nous vous donnons donc rendez-vous quotidiennement pour cette nouvelle aventure!

Nous continuons la redécouverte de nos précédentes expositions, produites, co-produites par le Centre d’art bastille
Avec Arnaud Maguet et son solo de 2014 “Au hasard, sur la route”

Arnaud Maguet est né en 1975 à Toulon (France).
Il vit et travaille à Nice (France).
Il est diplômé de la Villa Arson en 1998.

Lorsqu’Arnaud Maguet a indiqué qu’il souhaitait travailler sur le thème « Au hasard, sur la route », Jack Kerouac s’est très vite imposé comme première référence. Puis cette idée de voyages et d’expériences afférente au livre nous a conduit à nous replonger dans toute la culture issue des road-movies américains, tous ces films retraçant les espaces de liberté qu’engendrent les voyages, les mythes qui les accompa- gnent, ceux-là même qui ont donné naissance à cette contre-culture américaine qui sous-tend le travail de l’artiste…

Mais à y regarder mieux, être sur la route ne s’arrête pas seulement à cette idée de voyage. Plus qu’un simple déplacement, être sur la route s’est se laisser porter par le hasard, c’est se placer sur le côté, pren- dre le temps de voir et de percevoir autrement, se décaler de nos habitudes, se laisser porter par le flux inconscient de notre environnement immédiat et ouvrir notre regard. Ainsi de Nicolas Bouvier, de ses voyages retranscrits dans de nombreux écrits qui, de la Suisse à l’extrême orient, ont changé sa manière de percevoir le monde autour de lui en l’obligeant à se laisser porter par les rencontres et les situations auxquelles il a du se confronter. Ainsi de Guy Debord et des situationnistes qui établirent une autre vision de notre environnement et de notre géographie proche, qu’elle soit physique, mentale, émotionnelle ou sensible, en nous invitant à poser un regard différencié sur notre quotidien.

L’exposition conçue avec Arnaud Maguet s’attache à ce décalage, conscient ou non, qui se nourrit et crée la richesse de ce qui nous entoure. Il ne s’agit ainsi pas d’une simple rétrospective mais d’une relecture de son œuvre à l’aune de ce regard, d’une invitation à l’errance tant physique que mentale.

–> Pour en voir plus, rendez-vous sur la page dédiée : Arnaud Maguet, “Au hasard, sur la route”

Photographie : Centre d’art bastille, Arnaud Maguet & Olivier Millagou, “Yokohama mon amour”, 2013

Posted in: