Expositions

  • Regards

    Selon André Rouillé, « être contemporain consiste en fait à trouver la bonne distance, la bonne posture, le bon point de vue pour bien voir son époque.

  • Les impromptus – part 3

    Depuis trois ans, le cab organise en partenariat avec Grenoble Universités un atelier de commissariat d’exposition à destination des étudiants des universités grenobloises dont le rendu est une exposition présentée au cab dans le cadre de la semaine thématique géré par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université de Grenoble Bureau Culture et initiatives étudiantes dont le thème est cette année à l’envers. 

  • Traces en mouvements

    Le centre d’art bastille lance en décembre 2010 un nouveau cycle d’expositions afin d’interroger les rapports entre l’art contemporain et d’autres domaines de création artistique actuelle.

  • Stéphane Thidet

    « Je n’existe pas » est une affirmation. Mais lorsque l’on aborde le travail de Stéphane Thidet, il vaut mieux se méfier de ces phrases sentencieuses qui ne portent en elle que le sens que l’on veut bien leur donner.

  • T.O.E (synergies en résonance)

    À une époque particulièrement sensible à des questions telles que le développement durable et les énergies renouvelables, le propos de l’exposition s’oriente vers des territoires peu explorés, ceux où l’énergie se manifeste dans toute sa force, ceux où le question de la protection des ressources est remplacée par celle de leur genèse et de leurs « harmonieuses » combinaisons .

  • Sur le chemin de l’errance…

    «Ce n’est pas une adaptation du roman, mais un objet cinématographique hybride, où fiction, cinéma et réalité documentaire se lient pour se confondre ».
    C’est ainsi que Pierric Favret et Roman Scrittori présentent leur dernier film commun.

  • Andrea Nacciarriti

    Le travail d’Andrea Nacciarriti s’inscrit dans différents contextes et environnements, mettant l’accent sur une histoire, sa temporalité et ses limites narratives.

  • Théorèmes – valeurs erronées et idées fausses

    Théorèmes est une proposition de Clémence Dumarest, Marie Larochelle, Kevin Moreau et Juliana Ramos Goncalves, étudiants du workshop curatorial géré par le CAB pour le compte du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur / Université de Grenoble / Bureau Culture et Initiatives étudiantes, dans le cadre de la semaine thématique « L’interdit ».