2010

  • Delphine Gigoux-Martin

    Des oies, des chevreuils, des biches, des chiens, des poussins, des sangliers… Delphine Gigoux-Martin utilise dans ses oeuvres tout un bestiaire animal pour écrire sa propre mythologie.

  • Regards

    Selon André Rouillé, « être contemporain consiste en fait à trouver la bonne distance, la bonne posture, le bon point de vue pour bien voir son époque.

  • Traces en mouvements

    Le centre d’art bastille lance en décembre 2010 un nouveau cycle d’expositions afin d’interroger les rapports entre l’art contemporain et d’autres domaines de création artistique actuelle.