Logo - CAB - Centre d'Art Bastille - Grenoble
acceuil du site
Présentation du Centre d'Art Bastille
Expositions en cours
Expositions passées
2011
2010
2009
2008
2007
2006
Multiples et badges d'artistes
Services des publics
Mécénat et partenariat
Téléchargements
Liens et réseaux sociaux
Contact
Extraits - douze œuvres d’une collection privée
Quentin Armand, Philippe Bazin, Nicolas Darrot, Mark Dion, Hubert Duprat, Thomas Grünfeld, Rebecca Horn, Véronique Joumard, Wolfgang Laib, Panamarenko, Andreas Slominski, Janaina Tschäpe.
23 septembre - 12 novembre 2006
 

Dossier de presse
D'Extraits
 
 
Extraits - douze œuvres d’une collection privée est une proposition faite à un collectionneur, celle de présenter un choix réfléchi d’œuvres issues de sa collection personnelle, aux grenoblois et au public de la Bastille. Ce choix a été guidé par l’architecture spécifique du cab, dans le fort de la Bastille. Il a été également motivé par la relation qu’il a entretenu avec le ville de Grenoble pendant de longues années. Sa présence dans nos murs n’est pas insolite. Le goût de la collection est une espèce de jeu. Il n’y a rien de plus vrai. Une collection est avant tout une passion, une passion autant raisonnée que déraisonnée ; elle est affaire de subjectivité. Une collection ne réside pas tant dans les objets amassés que dans le lien créé par le collectionneur entre chacun de ses objets.
« Extraits » nous emmène à la rencontre de cet imaginaire. Un portrait d’un homme collectionneur, un portrait forcément subjectif, en douze œuvres, infime partie d’un ensemble, mais autant de mystères permettant une transgression des limites de notre imagination. Pour cette nouvelle exposition, le centre d'art bastille a proposé à Antoine de Galbert de concevoir une exposition à partir d’un choix fait dans sa collection. À cette occasion, Le cab a initié la rencontre entre ce collectionneur et un jeune artiste formé à Grenoble, Quentin Armand. Une œuvre est retenue, produite, exposée, et fera désormais partie de la collection Antoine de Galbert.
 
 
Œuvres présentées  
Quentin Armand, L’insoutenable légèreté des histoires de Darwin, 2004
Né en 1977 à Royan. Vit et travaille à Grenoble
Toutes les oeuvres de Quentin Armand sont le point de départ d’une histoire, pourtant il semble toujours que nous en ayons raté le début. Ses oeuvres semblent pousser n’importe où : elles apparaissent au milieu d’un monde déjà présent et proposent d’y tracer un ensemble de chemins inédits.

Philippe Bazin, Vidéo
Né en 1954 à Nantes. Vit et travaille à Paris.
Par la photographie et la vidéo, Philippe Bazin cherche à redonner une visiblité à des gens qui ont été soustraits à notre regard. Il s’agit pour lui, non de faire des portraits au sens classique du terme, mais d’affirmer la présence au monde d’êtres qui lui sont étrangers.

Nicolas Darrot Insectes, 1998
Né en 1972 au Havre. Vit et travaille à Montreuil.
Passionné par les relations entre le vivant et la machine, Nicolas Darrot transforme des insectes en leur greffant des prothèses métalliques. Son travail, influencé par les nouvelles technologies et la science-fiction, convoque notre imaginaire, tant celui des contes que celui provoqué par les avancées technologiques et scientifiques.

Mark Dion, Les nécrophores, 1997
Né en 1961 à New Bedford, Massachussets.
Vit à Beach Lake Pensylvanie, USA et travaille à travers le monde.
Mark Dion étudie la représentation de la nature et s’interroge sur les relations que nous entretenons avec le monde. En collectant des objets ordinaires et spécimens du monde vivant, il crée des mises en scène faisant référence aux cabinets de curiosités.

Hubert Duprat Sans titre, 1999
Né en 1957 à Nérac, France Vit et travaille à Claret.
L’oeuvre d’Hubert Duprat questionne les modalités de la création des objets d’art. Grâce à une connaissance de l’histoire de l’art mais aussi des sciences naturelles, de l’archéologie, de la poésie ou de la philosophie, il réussit à inventer son propre langage en transformant notre environnement en un monde imaginaire très fort et étrange.

Thomas Grünfeld Sans titre, série des Misfits
Né en 1956 à Opladen, Allemagne. Vit et travaille à Cologne.
Thomas Grünfeld compose une faune mutante, née de l’assemblage d’animaux empaillés qui instaurent ainsi un dialogue entre le réel et l’imaginaire. Ils ébranlent nos certitudes et lui permettent de semer le trouble dans l’ordre des disciplines et des catégories établies.

Rebecca Horn La petite sirène, 1990
Né en 1944 à Michelstadt, Allemagne. Vit et travaille à Berlin.
Le travail de Rebecca Horn repose sur la communication avec l’extérieur. Elle met en évidence notre interdépendance avec le monde, un monde où convergent représentation et réalité. En s’appuyant sur ses souvenirs personnels, elle donne une dimension universelle à ce travail.
  Quentin Armand
L’insoutenable légèreté des histoires de Darwin, 2004


Thomas Grünfeld, Sans titre, taxidermie, série des Misfits.

Véronique Joumard Echo, 2000
Née en 1964 à Grenoble. Vit et travaille à Paris.
Véronique Joumard questionne l’origine de la lumière et déploie des oeuvres où l’expérience du spectateur est forte. Ses sculptures minimales et ses objets conceptuels interrogent l’espace environnant et conduisent à interpréter les conditions d’apparition de la lumière.

Wolfgang Laib Pollen, 1991/1992/1994
Né le 25 Mars 1950 à Metzinger en Allemagne. Vit et travaille à Biberach.
L’oeuvre de Wolfgang Laib mène une réflexion sur le temps et l’éphémère et sur notre rapport à la nature. Avec des matériaux naturels, il compose des installations poétiques, sobres et lumineuses dont l’intensité est remarquable. Son oeuvre est ainsi une invitation toujours renouvelée à la méditation et à la perception de la beauté.

Janaina Tschäpe Dreamsequences 1&2, 2002
Née en 1973 en Allemagne. Vit et travaille à New York.
Tout le travail de Janaina Tschäpe est une célébration de l’énergie créatrice de la nature, une évocation de sa puissance merveilleuse et dangereuse à la fois. D’oeuvre en oeuvre, elle interroge le féminin et les mythes, dans la réalité de notre temps.
Panamarenko Raaf, 1997 Né en 1940 à Anvers. Vit et travaille à Anvers
Panamarenko mène une recherche insolite sur des notions comme l’espace, le mouvement, le vol, l’énergie et la gravitation. Son oeuvre associe expérimentation artistique et technologie et prend diverses formes : avions, sous-marins, voitures, tapis volant, oiseaux.

Andrea Slominski Volelfalle, 2003
Né en 1959 à Meppen, Allemagne.
Vit et travaille à Hambourg.
Andreas Slominski s’intéresse avant tout à la réalisation de pièges, conçus comme des sculptures. Ils expriment cependant clairement leur utilité et laissent mystérieusement sous-entendre un passé équivoque.
 
 
 
 
 
 
Photographies : Véronique Dupré.  
 
Vidéo sur l’exposition  

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Réalisation Régis Autran pour Télé Grenoble - Production Le petit Bulletin
 
 
Autour de l’exposition  

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Entretien décalé entre l'artiste Quentin Armand et Vincent Verlé du LIA. Réalisation Fred Gomis.
 
   
centre d'art bastille - Site sommital de la Bastille - Fort de la Bastille - Grenoble - Tél : 04 76 54 40 67 -